AESI mode de scrutin

Le mode de scrutin doit être adapté à la fonction des élus.

Les rédacteur décident de l’ordre du jour
> vote semi-proportionnel

Les parlementaires négocient
>proportionnelle, jury

Les directeurs exécute des ordre de mission
> vote par approbation (vote note)

Les citoyens votent
> référendum + procuration

Rédaction d’un Forum :
Il n’est pas nécessaire qu’ils soient élus à la proportionnelle car ce ne sont pas eux qui décident au final, ils donnent le cap. Il faut un mode de scrutin assez large pour dégager les grandes tendances de l’opinion mais aussi assez restrictif pour ne se disperser dès le début.
Par exemple,
21 membres élus pour trois ans, renouvelés par tiers tout les ans : Chaque année on en élit sept nouveaux, ceux qui auront obtenus le plus de voix, à condition d’avoir plus de 5%. Les candidats se présentent pas groupe de trois, plus des suppléants. Si les sept trios arrivés en tête obtiennent plus de 5% des voix ils auront chacun un représentant. Si le trio arrivé en septième position à moins de 5%, le trio de tête aura deux représentants. Si le sixième trio obtient aussi moins de 5% c’est le deuxième trio qui aura deux voix etc… Ce mode de scrutin n’incite pas à former de grande coalition mais dissuade aussi les petites.   

Pour élire des parlementaires la proportionnelle s’impose évidement. L’assemblée qui va délibérer doit être une réduction de la population.

Un comité exécutif, directoire. Vote par approbation.

Des parlementaires. Proportionnel