AESI – Économie vivrière

AESI

L’économie est une affaire publique. Sa priorité est de produire ce dont nous avons besoin puis, si possible, de produire ce dont on a envie.
Contrairement à ce qu’affirment les libéraux pour qui l’économie est une aventure personnelle et contrairement au capitalisme dont le seul but est de faire de l’argent avec de l’argent.

La monnaie n’est qu’un outil comptable. Ce ne sont que des chiffres. Elle n’a pas d’autre valeur que celle qu’on veut bien lui donner. L’argent est un bien public qui doit donc être géré par des banques publiques dirigées par des élus.
À suivre…


Propriété privée. Il faudra redéfinir clairement ce qu’est la propriété privée mais il est certain qu’une entreprise ne peut pas être considéré comme un bien personnel. Les entreprises  sont des associations

La planification de l’économie (production, échange Le gouvernement économie consiste Banque et services publics.

Économie vivrière et non marchande.

L’économie vivrière ne s’oppose pas aux entreprises indépendantes, aux petits artisans etc… il est même probable que cela sera plus facile pour eux car ils ne seront plus tributaires des banques

Transition