1- Réflexion

Le temps et les moyens de se faire un avis personnel.

Si l’on ne se donne pas le temps d’une réflexion personnel on risque d’être influencé par les idées les plus connues.
Il faut aussi penser à toutes ces personnes qui ne pensent pas avoir un avis pertinent et qui n’oseront pas donner leur avis. Il leur faudra donc un peu de temps avant qu’elles ne se sentent « invité ».
Cela prendra du temps aussi avant que l’on comprenne que l’on peut tout remettre en question, qu’une idée peut en amener une autre.

8 mois c’est un minimum pour se familiariser avec cette démarche.

Durant cette première phase Tholos diffuse des documentaires, organise des études sur des sujets demandés par le public … débats d’experts mais pas dans le but de faire une sélection.

N’hésitez pas à vous lancer, imaginez le monde tel que vous le voulez. Si vous ne le faites pas d’autres le feront à votre place. À ce stade il n’est pas encore nécessaire de faire un projet précis, ce n’est qu’un brouillon. Si on ne se demande pas dès le début ce que l’on veut vraiment on ne pourra plus le faire après et l’on devra se résoudre au fatalisme et au conservatisme.